Comment prévenir la lombalgie du golfeur ?

  • Comment prévenir la lombalgie du golfeur ?

    Comment prévenir la lombalgie du golfeur ?

    Merveilleux sport de plein air, le golf peut devenir un véritable calvaire pour le dos, au grand dam de leurs adeptes qui se voient contraints de diminuer leur nombre de parties par semaine. En effet, l’effort en rotation et en « swing » allant toujours du même côté:

    Le golf induit du travail asymétrique pour le dos et la colonne.

    De plus, si entre les efforts d’élan vous devez transporter la charge de votre sac de bâtons… Votre dos n’a pas grand répit. À quel trou commencez-vous à trouver votre sac de golf lourd à porter ? Ne me dites pas que vous réglez le problème en utilisant une voiturette ! Car vous passez à côté d’une bonne occasion d’activer votre système cardiovasculaire.

    Toutefois, une bonne alternative est d’utiliser un chariot. Et dans ce cas, il est préférable de POUSSER son chariot plutôt que de le tirer. Si vous devez porter votre sac à l’épaule (ce qui n’est vraiment pas recommandé), ALTERNER l’épaule de soutien fréquemment.

    Considérant ce qui précède, comment prévenir la lombalgie du golfeur ?

    1. Éviter la fatigue musculaire.
    2. Utiliser le périnée et les abdos profonds plus efficacement.
    3. Travailler la mobilité des hanches.

    Le mois dernier, j’ai souligné l’importance d’adopter une technique de marche qui mise sur la propulsion plutôt que la traction ce qui, par transfert d’apprentissage, permet d’améliorer sa technique de course en diminuant la force d’impact.

    1) Éviter la fatique musculaire.

    Pour les golfeurs, une meilleure technique de marche leur permettra de moins se fatiguer lors des déplacements entre les trous. C’est ce que la FlexyMarche peut faire pour vous. De plus, cette technique avec sa mise en tension globale du corps (des orteils jusqu’au sommet de la tête) vient rééquilibrer les efforts en rotation de vos swings.

    Mais ce n’est pas tout !

    2) Utiliser le périnée et les abdos profonds plus efficacement.

    Les abdos on y pense volontiers. Le périnée, c’est moins certain. Trop d’hommes pensent à tort que ce n’est qu’une histoire de femmes. La FlexyMarche nous apprend à utiliser davantage le périnée et les abdos profonds de façon automatique et continue. Ces muscles devenant plus efficaces et endurants jouent alors un rôle de premier plan dans la prévention de la fameuse lombalgie du golfeur.

    3) Travailler la mobilité des hanches.

    Finalement, la FlexyMarche délie les hanches et les épaules. Vous n’avez donc pas à solliciter votre bas de dos pour aller chercher une plus grande amplitude de rotation dans votre élan.

    Bref, une bonne technique de marche vous permettra d’apprécier encore plus vos longues heures passées sur les verts pâturages…

    Au plaisir de FlexyMarcher avec vous !