Dépannage-jardinage.

  • Dépannage-jardinage.

    Dépannage-jardinage.

     

    Les plates-bandes et les potagers: voilà nos nouveaux terrains d’entraînement.

    Les beaux jours, le plein air, les parterres fleuris… La belle saison arrive enfin!

    Autant la neige l’hiver devient un terrain d’entraînement, autant nos plates-bandes et terrains gazonnés prennent la relève une fois la blancheur fondue. Voilà de merveilleuses occasions d’activer conjointement cuisses, fessiers et abdominaux pour ne pas malmener votre dos ou vos épaules.

    Le mois dernier, l’objectif de l’expérience proposée était de vous faire réaliser que si votre positionnement n’est pas optimal lorsque vient le temps de faire un effort, l’activation des abdominaux risque de s’avérer peu efficace. Ce qui fait augmenter les risques de blessure de façon exponentielle!

    L’autograndissement et la bonne façon de respirer, ce n’est pas seulement pendant les exercices qu’il faut l’appliquer, mais à toutes les fois que vous avez un effort à fournir.

     

    Jardiner, c’est tout un entraînement!

    Dites-vous bien qu’après une séance intensive de jardinage, votre corps a besoin de récupérer.

    Ce qui signifie deux choses:

    1) Des étirements et des massages (avec rouleau ou balle de tennis) pour les muscles fatigués.

    2) Une journée de repos avant de poursuivre votre projet pharaonique de terrassement.

    Donc, réévaluez votre planification si vous aviez l’intention de réaménager toute la façade ou toute la cour en une seule fin de semaine!

    Profitez du plein air et bon jardinage!