Comment améliorer sa technique de course ?

  • Comment améliorer sa technique de course ?

    Comment améliorer sa technique de course ?

     

    Une fille qui court.

    Le mois de mai n’est pas seulement le mois de la Fête des Mères. Le même jour, il y a l’événement « Une fille qui court » au Parc Pie XII à Trois-Rivières.

    De plus en plus de femmes se mettent à la course.

    Alors, que vous soyez novice ou une adepte invétérée depuis des années, il est toujours intéressant de trouver une façon d’améliorer sa technique de course pour plus de performance.

    Dans cet ordre d’idée, considérez bien les points suivants :

    • Combien d’heures par semaine passez-vous à la course ?
    • Que faites-vous entre vos séances d’entraînement à la course, vous marchez n’est-ce pas ?
    • Et si vous comptiez le nombre de pas de course que vous faites en une semaine versus le nombre de pas marchés, lequel serait le plus élevé ?
    • À tout hasard, aimeriez-vous trouver un moyen d’augmenter votre temps d’entraînement sans surcharger votre agenda ?
    • Ou encore, aimeriez-vous vous entraîner sans avoir à véritablement le faire ?

    Pour les mordues de l’entraînement, ce que je vais proposer plus loin en fera certainement sourciller plus d’une. Trop beau pour être vrai, penseront-elles. Et pourtant, il n’y a qu’une seule façon de le vérifier : c’est de l’essayer !

    Marcher ou courir? Une question d’impact.

    La grande différence entre la marche et la course est sans aucun doute l’impact au sol. Contrairement à la course, la marche n’induit pas d’impact pour les articulations. Pourtant, ceux et celles qui marchent du talon ne sont pas en reste côté impact…

    Réduire l’impact.

    Et dites-vous bien que si vous attaquez trop le sol du talon simplement en marchant, il y a de fortes chances pour que vous le fassiez également en courant.

    Dans ces conditions, est-il possible de courir ou de marcher en réduisant l’impact au sol ?

    Bien sûr que oui ! Voici ma proposition.

    Améliorer d’abord votre technique de marche pour mieux courir par la suite.

    Pourquoi les gens se mettent-ils à la course? Ci-après, la liste des motivations les plus populaires qui incitent les marcheurs à passer du côté coureurs.

    • meilleur travail cardiovasculaire,
    • dépenser plus de calories,
    • travailler davantage les fessiers qu’ils ne le feraient avec la marche, même la marche rapide.

    Tout est une question de patron moteur de marche.

    Et si je vous disais qu’il est possible d’augmenter l’intensité de votre travail en modifiant votre patron moteur de marche ? C’est ce que propose la FlexyMarche qui met l’accent sur la propulsion (tout comme la technique de course) plutôt que la traction comme la marche ordinaire.

    Pour les novices, s’assurer a priori de maîtriser une bonne technique de marche avant d’entamer un programme de course peut leur éviter plusieurs « blessures du débutant ».

    Quant aux coureurs confirmés, cela leur permettra:

    • primo d’augmenter leur vitesse en améliorant leur technique de propulsion,
    • secundo, de ménager leurs articulations en réduisant considérablement la force d’impact au sol,
    • et au final, de courir plus longtemps en accumulant moins de fatigue.

    FlexyMarche: marcher ou courir, à vous de choisir!

    Conclusion, la FlexyMarche ne s’adresse pas seulement aux marcheurs, mais également aux coureurs qui veulent améliorer leur technique de course et faire perdurer les effets d’entraînement entre leurs séances de course. Car vous marchez plus souvent que vous courez. Une bonne technique de marche vous permettra de vous entraîner à différentes intensités tout au long de la journée. Voilà qui est performant !

    Posturalement vôtre,

    Martine

    Vous aimez? Partagez!