Comment maintenir votre assiduité à l’entraînement?

  • Comment maintenir votre assiduité à l’entraînement?

    Comment maintenir votre assiduité à l’entraînement?

    Février…

    Est-ce que vos résolutions du Nouvel An tiennent encore ?

    L’entraînement physique en faisait-il partie ?

    Se faciliter la vie pour maintenir son assiduité à l’entraînement

    Une nouvelle participante me confiait récemment à quel point la facilité était importante pour qu’elle honore son engagement à s’entraîner régulièrement. Ainsi, un cours de mise en forme ayant lieu juste après sa journée de travail s’avère être la solution idéale pour maintenir son assiduité à l’entraînement.

    Pour bien illustrer cette nécessité, elle m’avouait qu’une fois de retour à la maison, après les préparatifs pour le souper et le repas lui-même, elle avait davantage l’âme à la détente qu’à la contraction de sa musculature. Et puis, il faut bien l’admettre, un p’tit verre de vin, ça relaxe sa femme ! Bien d’accord avec elle !

    Je trouve vraiment génial le fait qu’elle ait pris conscience de ce détail. On a tout à gagner à se faciliter la vie pour que l’entraînement ne devienne pas une corvée supplémentaire.

    Pour votre part, avez-vous une idée de ce qui pourrait faciliter votre allégeance à votre routine d’entraînement ?
    • Le choix d’horaire ?
    • La proximité du lieu d’entraînement ?
    • S’inscrire en couple ou avec un(e) ami(e) ?
    • Avez-vous un Plan B si vous manquez votre engagement ?

    L’exercice de réflexion devient d’autant plus important si vous peinez à maintenir votre motivation à combler les lacunes que votre quotidien vous impose en matière d’activation musculaire et d’activité physique.

    Car ce qui engendre le succès de tout programme d’entraînement, se constitue de deux points essentiels : la combinaison de la régularité et de la persévérance.

    Bref, l’assiduité à l’entraînement, qu’on le veuille ou non, c’est primordial.

    Plan B

    Je reviens avec l’idée du Plan B.

    Il existe une sorte d’entraînement qui possède plusieurs qualités :
    • Universel.
    • Passe-partout.
    • Dont on peut varier l’intensité selon les circonstances.
    • Qui engage votre corps en entier.
    • Demande peu d’équipement.

    Et si je vous disais que vous le faites déjà quotidiennement ?

    Toutefois, peut-être pas de façon assez performante. Et vous gagneriez grandement à améliorer votre technique… de marche !

    Mieux marcher

    Mais oui ! Il est possible de mieux marcher.

    Et qu’est-ce que cela signifie ? Cela revient à utiliser vos muscles (les fessiers et les abdos en particulier) plus efficacement, et ce, dans la bonne séquence.

    En fait, l’amélioration de votre technique de marche vous permet de travailler PLUS sans effort inutile.

    J’insiste sur ce dernier point : sans effort inutile.

    Vous ne marcherez plus cahincaha, en vous dandinant de côté ou encore en attaquant le bitume du talon (ce qui vous freine et vous fait faire des efforts superflus). Car tous ces défauts caractérisant votre patron moteur de marche provoquent tôt ou tard des douleurs articulaires (genoux, hanches, dos, cou ou épaules).

    Vous faites déjà plusieurs milliers de pas chaque jour.

    Imaginez si chacun de ces pas était plus performant en comparaison avec la marche ordinaire ou rapide. Voilà de quoi vous maintenir en forme les journées pendant lesquelles vous devez avoir recours au Plan B !

    Alors, n’hésitez plus et inscrivez-vous aux prochains cours de FlexyMarche. Au plaisir de vous y rencontrer !

    Martine