Faites-vous de l’étirement? Cardio et muscu, ce n’est pas suffisant.

  • Faites-vous de l’étirement? Cardio et muscu, ce n’est pas suffisant.

    Faites-vous de l’étirement? Cardio et muscu, ce n’est pas suffisant.

    Ce mois-ci, je vais reprendre les propos de Lisa Greenbaum, directrice de YogaFit Canada, concernant l’étirement. Dans son article destiné aux professionnels de CanFitPro dont je fais partie, elle reprend une de mes phrases préférées:

    – You are only as strong as you are flexible!

    Que je traduis de la façon suivante:

    Nous devons avoir la force de notre flexibilité et la flexibilité de notre force.

    Madame Greenbaum met en garde les professionnels de la mise en forme que nous sommes, contre la tendance à mettre trop d’emphase sur le travail musculaire et aérobique au détriment des étirements.

    Elle dit rencontrer de plus en plus d’entraîneurs qui viennent suivre des formations de YogaFit parce qu’ils recherchent une façon de diminuer l’intensité de l’entraînement et d’ajouter plus de contenu en étirements dans leur cours tout autant qu’à l’intérieur de leur séance personnelle d’entraînement.

    En fait, leurs articulations le réclament désespérément. Même pas la trentaine atteinte, plusieurs professionnels de l’entraînement avouent ressentir de la fatigue dans leurs articulations et tout le reste du corps à force de faire de la musculation et du cardio sans assez d’assouplissement pour venir équilibrer le tout.

    C’est la raison pour laquelle l’étirement a une place de choix dans toutes mes formules de cours.

    Depuis le début de ma carrière (30 ans en 2014!!), j’ai toujours milité pour la nécessité de s’étirer. À l’époque, on riait de moi (voyons, ce n’est pas du travail sérieux les étirements. Ça ne fait pas transpirer…) et je me faisais passer pour “une petite nature”.

    Eh! bien, la “petite nature” donne encore des cours!

    Mais qu’arrivera-t-il aux petites “Zumbettes” dans la vingtaine si elles ne complètent pas avec une dose équivalente d’étirements?

    Maintiendont-elles ce rythme effréné jusque dans la cinquantaine?

    Dans le monde de la mise en forme, investir quinze minutes de son précieux temps pour travailler son cardio n’est pas suffisant. Les adeptes de l’entraînement n’hésitent pas une seconde à s’époumoner un bon 30-60 minutes pour une activité aérobique.

    Mais proposez leur quinze minutes d’étirement et la réponse est catégorique:

    – Pas le temps. Cinq minutes c’est amplement suffisant.

    À cette vitesse-là, les muscles s’allongent peut-être un peu, mais ils n’ont pas le temps de se détendre de façon significative.

    Voici les trois points que Lisa Greenbaum souligne pour justifier la place que devraient occuper les étirements (je rajouterai “de qualité”) dans tout programme d’entraînement efficace.

    1) Atténue l’impact de la surutilisation de certaines articulations comme la hanche.

    Maintenir une bonne flexibilité des muscles profonds de cette articulation s’avère salutaire pour ces congénères, j’ai nommé: les genoux, les chevilles et le bas du dos.

    2) En Yoga, la respiration accompagne le mouvement.

    Prendre le temps de coordonner sa respiration avec les étirements, tend à diminuer les tensions spécialement au niveau du cou et des trapèzes. De plus les multiples positions de flexions et de rotation aident à diminuer les contractures le long de la colonne.

    3) Au-delà de l’augmentation de l’amplitude de mouvement.

    Les enchaînements yogiques contribuent également à l’amélioration de la force concentrique, excentrique et isométrique. Voilà la raison d’être de l’enchaînement dynamique (voir le vidéo) inclus dans mes formules Flexy Forme et FlexyTonus.

    Début septembre, c’est le moment de planifier sa routine de mise en forme pour l’automne. Alors, allongez vos séances d’entraînement et faites place aux exercices de flexibilité. Pensez Flexy Forme 😉

    Posturalement vôtre,
    Martine

    Vous aimez? Partagez!