La marche performante.

  • La marche performante.

    La marche performante.

     

    Dommage que nous n’apprenions pas à marcher efficacement dès notre enfance…

     

    Mais il n’est jamais trop tard pour apprendre et ça commence en lisant ceci!

    Aussi naturelle que puisse être la marche, il ne faut pas oublier qu’elle demeure un mouvement répétitif et que tout mouvement répétitif exécuté par des articulations mal alignées peut évoluer en blessure ou usure prématurée.

    Prévenir l’arthrose des genoux et des hanches.

    L’arthrose, ça vous dit quelque chose?

    Les genoux et les hanches y sont particulièrement prédisposés. Pour prévenir ce désagrément souvent associé au vieillissement « normal », un minimum de technique de marche s’avère essentiel.

    C’est que notre style de vie a presque éclipsé les occasions de déambuler. Rien à voir avec le style de vie des peuplades qui vivent encore avec leurs rythmes ancestraux.

    Ils n’ont vraiment pas besoin de se faire rappeler les éléments rudimentaires d’une technique de marche performante et anatomiquement respectueuse de leurs articulations. La nécessité d’utiliser la marche comme moyen de locomotion s’en charge.

    De plus, ils ne font pas que déplacer leur corps, ils transportent des charges bien souvent. Et ça, c’est très intéressant. Car essayez de transporter un poids sur votre tête si vous ne vous tenez pas droit…

    Marcher droit!

    Vous savez anciennement, il était suggéré de marcher avec un dictionnaire sur la tête…

    Je crois qu’il est temps de ressortir vos dictionnaires empoussiérés du fond du placard. À défaut de servir pour nous éduquer en cette aire du web, ils serviront à nous redresser!

    Et si vous prétextez que vos cheveux sont trop glissants pour que le dictionnaire y tienne, placez une débarbouillette pliée en quatre sur votre tête avant d’y disposer votre nouvel engin d’entraînement.

    Sérieusement, vous comprendrez après quelques pas seulement ce que signifie véritablement marcher la tête haute en regardant droit devant soi, vers l’horizon.

    Le premier pas vers une meilleure technique.

    Le principe d’autograndissement est de mise ici.

    C’est définitivement le premier pas vers une bonne technique de marche, car le reste va se placer tout seul.

    En effet, difficile de marcher tête penchée vers le sol ou les épaules recourbées avec un poids sur le sommet de sa personne. De plus, nous avons tendance à déposer précautionneusement le pied au sol, pour ensuite dérouler toute la plante du pied jusqu’aux orteils avant de libérer son coéquipier pour qu’il fasse pareillement.

    Si vous voulez rajouter de la respiration, relisez « La marche effet taille de guêpe, même pour les hommes. » Un vidéo apparaît au milieu de l’article.

    Posturalement vôtre!

    Vous aimez cet article? Inscrivez-vous au cours de FlexyMarche

    Vous aimez? Partagez!