Comment les os à s’asseoir influencent-t-ils le dos ?

  • Comment les os à s’asseoir influencent-t-ils le dos ?

    Comment les os à s’asseoir influencent-t-ils le dos ?

    Savez-vous que nous avons des os à s’asseoir ? En effet, en anglais ils se nomment « sit bones ». Il s’agit des ischions situés à la base du bassin.

    Assez étonnamment, peu de gens qui me consultent s’en servent convenablement. Qu’en est-il pour vous ? Il s’agit de vérifier !

    Où sont les os à s’asseoir?

    Vous en avez certainement une vague idée, mais précisons davantage. Sur quelle portion de vos fesses reposez-vous en position assise ? En d’autres mots, comment êtes-vous appuyé sur vos « os à s’asseoir » ?

    Pour vous assurer de bien vous y appuyer, il faut d’abord les repérer. Pour ce faire, assoyez-vous sur vos mains afin de bien sentir les boules osseuses que constituent les os à s’asseoir. Voilà où sont situés les ischions.

    Comment s’y appuyer?

    Néanmoins, tel que je viens de le mentionner, ils ont une forme arrondie. Et leur rondeur va influencer l’alignement de la colonne selon le point d’appui que vous utilisez. Si vous vous positionnez trop vers l’avant de la boule, vos reins (région lombaire) vont se creuser exagérément. À l’inverse appuyé trop vers l’arrière, la courbure lombaire disparaîtra. L’une comme l’autre de ces positions déclenchera de l’inconfort, de la fatigue à plus ou moins long terme.

    Pour éviter ces malaises, vous devez trouver le juste milieu. Bref, vous installer sur le sommet des ischions. Vous atteindrez la position optimale en roulant doucement d’avant-arrière sur vos fesses. Arrêtez lorsque vous avez l’impression de vous situer à mi-chemin entre dos creux et dos plat. Ce n’est qu’à cette condition que les ischions embrassent leur rôle et deviennent véritablement des os à s’asseoir.

    Bien s’asseoir devant un ordinateur

    Cette consigne s’applique également assis devant un écran d’ordinateur. Et ce n’est pas les occasions qui manquent pour y passer du temps : travail, médias sociaux ou autres activités ludiques et culturelles. Certes, vous connaissez toutes les consignes ergonomiques visant à y assurer votre confort telles que :

    • Hauteur et distance de l’écran d’ordinateur par rapport à votre regard
    • Hauteur du siège et des appuis-bras pour obtenir le bon angle des coudes et des genoux
    • Angle du dossier

    Si malgré tous ces ajustements des douleurs lombaires ou au niveau des trapèzes finissent par vous tenailler après un certain temps, vérifiez votre appui sur vos os à s’asseoir !

    En terminant, il faut savoir que l’ennemi numéro 1 du dos est l’immobilité. Donc, même si vous avez le modèle de chaise ergonomique le plus sophistiqué et bien ajusté à vos mensurations, au bout d’un moment, votre dos fatigue tout de même. Prenez alors une pause-étirement et pandiculez!

    Demeurez en FlexyForme!

    Vous aimez? Partagez!