Vos orteils protègent-ils vos genoux?

  • Vos orteils protègent-ils vos genoux?

    Vos orteils et vos genoux devraient former un tandem travaillant de concert pour vous mener où bon vous semble.

    Comment ?

    En regardant dans la même direction.

    Qu’est-ce que cela signifie ? Comment vous y prendre de la bonne façon?

    Pour mieux vous situer, imaginez vos genoux comme étant des phares qui éclairent votre route. Plus précisément, vos rotules qui forment cette surface osseuse plane à l’avant de vos genoux. C’est tout comme s’ils représentaient des globes luminaires permettant à vos orteils de cheminer sur le droit chemin.

    A priori, le concept semble simple et logique. Mais comme toute théorie, le passage à la pratique peut faire surgir quelques problématiques. Voici quelques pistes pour vous faciliter la tâche.

    En position assise

    Avant même de commencer à déambuler, vérifiez votre alignement en position assise.

    • Est-ce que vos rotules et vos orteils pointent dans la même direction ?
    • Vos mollets sont-ils bien à la verticale ?

    Cela devrait permettre d’obtenir le même espacement entre vos genoux qu’entre vos pieds. Bref, si vous avez l’habitude de vous asseoir les genoux joints alors que vos pieds sont distancés, il faut corriger cette mauvaise habitude illico !

    Se relever de la position assise

    Si vos orteils et vos genoux regardent dans la même direction lorsque vient le temps de vous relever, les muscles de vos cuisses, de vos fesses, de vos abdominaux et même ceux de votre plancher pelvien pourront se répartir la charge de travail. Cela ménagera incontestablement vos genoux et… de votre dos en prime ! N’est-ce pas merveilleux ?

    Pour vous convaincre, faites l’expérience suivante :

    Étape 1

    Alignez vos rotules vers l’avant tout en orientant vos pieds de façon à ce que vos orteils pointent vers l’extérieur. Portez votre attention aux sensations de tiraillements à l’intérieur des genoux lorsque vous tentez de vous relever de votre chaise.

    De plus, vous devez vous penchez dangereusement vers l’avant afin de vous relever à l’aide d’un transfert de poids plutôt que de vous servir de la force de vos cuisses et de vos muscles fessiers.

    Étape 2

    Procédez une autre fois en positionnant les pieds rigoureusement parallèles, ce qui devrait permettre à vos rotules et vos orteils de regarder dans la même direction. Cette fois, vous devriez ressentir davantage de force dans vos cuisses et vos fessiers en vous relevant.

    Conclusion

    Dites-vous bien qu’à CHAQUE fois que vous faites un effort avec vos jambes sans que vos orteils et vos genoux regardent dans la même direction, vous contribuez à affaiblir votre structure articulaire, spécialement celle des genoux.

    Dans le prochain article, nous examinerons le lien entre vos genoux et vos arches plantaires.

    Posturalement vôtre !